Archives du mot-clef Scribd

Scribd, le « YouTube du livre », ouvre une partie payante

Sur Twitter ce matin :

@adamhodgkin «  RT @naypinya : scribd launches ecommerce platform for publishing ;  : – http://bit.ly/wB7tE publishers get 80% of revenue  »

A bloguer en urgence !

Le site de partage de documents en ligne Scribd va commencer aujourd’hui à tester une plateforme de commerce électronique (Scribd Store). Sur Scribd,  les utilisateurs ont la possibilité de charger et de partager tout type de document écrit. Tout comme cela arrive fréquemment sur YouTube pour la vidéo, certains utilisateurs déposent parfois sur Scribd des livres protégés par le droit d’auteur, ce contre quoi Scribd s’efforce de lutter, mais qui lui vaut parmi les éditeurs la réputation de site favorisant le piratage, comme cela a été évoqué récemment dans cet article du New York Time. Scribd a déjà en vue la déclinaison de son service sur iPhone.

le site PaidContent a été hier le premier a annoncer l’ouverture de Scribd Store, qui devrait publier seulement aujourd’hui son communiqué de presse. Voici ce qu’ils écrivent : (traduction maison)

«  Les prix seront fixés par les éditeurs. Contrairement au modèle de partage de revenus en usage chez Amazon, qui peut aller jusqu’à une part de 70% de revenus prélevés pour certains fournisseurs de contenu, la nouvelle boutique Scribd permettra aux ayants droits de conserver 80%  des revenus provenant de l’achat de leurs œuvres, a déclaré Tammy Nam, Vice Présidente de Scribd chargé du contenu et du marketing, dans une interview avec paidContent. Les auteurs et les éditeurs, dans la boutique Scribd pourront fixer eux-mêmes leurs prix et choisir leurs options de DRM. Actuellement, les prix vont de 1$ pour un « graphic novel panel » à 5000$ pour un rapport de recherche détaillé sur le marché chinois. »

« Beaucoup d’œuvres vont êtres mises en ligne, alors nous souhaitons abaisser les barrières » ajoute Nam à propos du raisonnement qui a présidé à cette politique de prix et de DRM. « Notre objectif principal est d’ajouter du contenu au site. Nous pensons que cela sera un peu comme eBay, sous de nombreux aspects, où vous trouvez un mélange de contenu fourni par des vendeurs amateurs et par des professionnels. Mais surtout, en tant que site fréquenté chaque mois par 60 millions de lecteurs, nous croyons qu’il y a une superbe « longue traîne » de contenu non professionnel. »

‘L’introduction de la boutique Scribd et son système de DRM à la demande ne va pas nécessairement faire cesser le plagiat et les violations du copyright. Mais en donnant aux auteurs et aux éditeurs une chance de gagner de l’argent sur son site, Scribd espère que les critiques vont s’atténuer. Séparément, Scribd maintient une « base de données de copyrights » des œuvres protégées, et fait son possible pour lutter contre les usages non autorisés. Chaque œuvre chargée sur la boutique Scribd sera automatiquement ajoutée à cette base de données, qui couvre aussi la partie gratuite du site. Par exemple, le site communautaire et éditeur de guide de voyages Lonely Planet  va commencer à vendre des chapitres à partir de 2,50$  et 12,50$. «  

C’est une annonce très importante : Scribd est un site particulièrement bien fait, qui touche une audience très large. Savoir dans quelle mesure et dans quelles proportions ses utilisateurs vont accepter de passer, pour accéder à des œuvres protégées, à un modèle payant sera tout à fait crucial pour la détermination de modèles économiques dans l’édition numérique. Le modèle de Scribd qui permet à la fois la consultation en ligne et le téléchargement en fait un concurrent aussi bien d’Amazon que du futur Google Recherche de Livres (si le règlement est approuvé). On peut se réjouir de l’arrivée d’un acteur significatif alors que la rivalité Google / Amazon risque de s’accentuer pour la domination de l’accès aux contenus et celle du commerce du livre numérique.

Qu’en pensez-vous ? ( Les commentaires de plus de 140 caractères sont acceptés, allez, lâchez un peu Twitter et revenez sur les blogs ! )